La Sophrologie pour les Enfants

Ce n’est pas que les enfants aiment la sophrologie … C’est qu’ils en font tous les jours sans le savoir !

Respirer par le ventre, imaginer des choses pleines de couleurs et de sourires ou crier très très fort pour évacuer quelque chose qui ne leur plaît pas, vous êtes bien d’accord : c’est le lot quotidien de nos chérubins !

La sophrologie est donc un jeu d’enfant … et conseillée à partir de 3 ans !

Les peurs du noir, des monstres, l’angoisse de la séparation, le pipi au lit puis le manque de motivation ou d’estime de soi … Tout cela est normal chez les enfants mais parfois, sans vraiment que le parent s’en rende compte, quelque chose se cristallise chez l’enfant. La peur du noir devient terreur nocturne, le manque de confiance devient phobie scolaire.

Nos enfants sont eux aussi touchés par le stress, par des angoisses et parfois même ils sont confrontés à des problématiques qu’ils ne sont pas en âge de savoir gérer.

Nos enfants peuvent manquer de confiance et doivent se reconnecter à leurs capacités, leurs ressources. Combien de jeunes ont peur d’affronter l’inconnu ? Mais à 7 ans, TOUT est inconnu ! Tout est à découvrir ! Apprenons-leur à vivre sereinement, à affronter la vie, à rencontrer l’inconnu et à trouver cela magique !

Savez-vous gérer vos émotions ? Vous êtes-vous demandé si vos enfants savaient le faire ? Eh bien, pour certains, la réponse est non. Des tout-petits se retrouvent dans une incapacité à verbaliser, dans une impossibilité de dire. Dire non à un copain qui le persécute à l’école, dire « j’ai peur » ou « je suis en colère » au lieu d’être de plus en plus agressif .

Apprenons à nos enfants à s’exprimer clairement, en confiance, sans peur ni colère. Apprenons-leur à se positionner, voire même à se protéger.

Nos enfants sont précieux . Nos enfants sont fragiles . Guidons-les vers une vie dans laquelle ils se sentiront stables, confiants, inébranlables. Montrons-leur comment gérer des situations difficiles et les dépasser. Prouvons-leur que toutes les solutions qu’ils cherchent ou chercheront sont en eux.

Nos enfants sont l’avenir. Notre devoir n’est rien d’autre que de les respecter, de les soutenir aujourd’hui pour leur permettre de s’épanouir demain.

téléchargement (2)

 « Les enfants parlent parfois avec des mots,

mais ils disent le plus souvent l’essentiel avec des maux. »

– Jacques Salomé –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *