Respirons un mot

Cette pause sophro s’appelle la Sophro Respiration synchronique et consiste à induire dans notre corps un état choisi en répétant mentalement un mot qui le décrit.

De façon plus claire, si je souhaite retrouver un état de calme, de détente, je choisis le mot le plus fort pour moi, peut petre « calme », « relax », « zen » … et je vais me le répéter mentalement sur chacune de mes expirations. Ainsi, j’inspire … et sur l’expiration suivante j’évoque le mot « caaaaaaalme »en douceur, et en rythme avec le souffle expiré.

Pratiqué quelques minutes, cet exercice sophrologique vous surprendra … et vous constaterez que vous êtes effectivement plus calme ! Vous l’avez compris, faites vous plaisir à choisir autosuggestion dont vous avez envie : Il peut s’agir d’énergie, de confiance, de force ou tout autres ressources que vous avez besoin de dynamiser !

Il existe de nombreuse façons de pratiquer cette pause : vous pouvez à l’inspiration, évoquer le début de la phrase « je suis … » et sur l’expiration la terminer « tout à fait calme » ou sur l’inspiration « je me sens » et « confiante » en soufflant l’air. Un exercice rapide et à pratiquer sans aucune modération!

Voici un petit texte que vous pouvez enregistrer, mémoriser et évidemment adapter selon vos besoins en toute autonomie :

Je m’installe confortablement sur ma chaise … Je prends conscience de mes points d’appuis … Du contact de mes pieds, sur le sol … de mon bassin, sur le support … et de mon dos appuyé sur le dossier.

Je prends le temps de porter mon attention sur ma respiration … sans jugement, je sens là où elle se place … son amplitude … Et je choisis de suivre le trajet de l’air quelques instants … Cette oxygène qui entre par mon nez … qui descend dans mes poumons … puis qui ressort par mes narines ou par ma bouche légèrement entrouverte …

Je ressens ce souffle de vie … Agréablement…

Je pose délicatement une main sur mon ventre … et consciemment … je dirige l’air dans mon abdomen … Lorsque j’inspire, mon ventre se gonfle … ma main s’éloigne de ma colonne vertébrale … quand j’expire, mon ventre se dégonfle … ma main se rapproche de ma colonne … Ma main monte … et redescend au rythme de ma respiration …

Lorsque je le décide … quand c’est le bon moment pour moi … je place sur mes expirations le mot de mon choix … Ce peut être le mot « calme » … le mot « relax … le mot « énergie » …

Je choisis le mot dont j’ai besoin … Le sentiment qui me fait du bien …

A chaque fois que je souffle l’air …. je répète mentalement ce mot … à mon rythme … ce mot accompagne mes expirations … Quand j’expulse l’air, ce mot s’incarne un peu plus profondément en moi …

Je continue … autant de temps que je le souhaite … à évoquer mentalement ce mot …

Qu’est ce que je ressens, ici et maintenant, dans tout mon corps ?

Peut être un peu plus de détente … un peu plus de calme … ou au contraire, un peu plus d’énergie … Je prends conscience de tout le positif apporté par cette pause dans ma journée …

j’esquisse mentalement un sourire … et je peux prendre une respiration plus ample, puis je bouge mes jambes, mes bras, je m’étire comme si je venais de passer une nuit reposante …

quand c’est le bon moment j’ouvre les yeux et je porte un regard bienveillant sur ce qui m’entoure. 

« En inspirant, je calme mon corps,

En expirant, je souris, 

Quand je m’établis dans l’instant présent,

je sais que c’est un merveilleux instant. »

– Thich Nhat Hanh-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *