Préparation d’un concours

 Le téléphone sonne et c’est une voix basse et hésitante qui explique qu’il est un étudiant en droit qui réussit parfaitement ses examens écrits mais que là ce n’est plus possible de se sentir aussi mal à l’aise à l’oral puisqu’il veut devenir … avocat. Mon passé de juriste redevient un instant le présent et me voilà toute heureuse d’accueillir monsieur C !

Je découvre un jeune homme pétillant, avenant, souriant qui s’exprime bien mais qui me confie perdre tous ses moyens lorsqu’il parle en public ou devant un examinateur. Ce qu’il entendait par perdre tous ses moyens c’était qu’il rougissait, pouvait bégayer, cherchait ses mots, son cœur s’emballait et son cerveau frôlait la surchauffe ce qui le rendait confus et hésitant.

 Il lui était même arrivé de prétendre ne pas connaître la réponse pour pouvoir sortir plus rapidement du bureau dans lequel il commençait à se sentir vraiment très mal.

 Quand je lui demandais quel examen précisément il souhaitait préparer il me dit comme désespéré, « ce n’est pas vraiment un examen, c’est un concours de plaidoirie, ne me demandez pas pourquoi je m’y suis inscrit je ne sais pas ! Et je n’avais même pas bu ce jour là ! ». Décidément, je ne me souviens pas avoir croisé des juristes aussi sympathiques quand j’étais encore sur les bancs de la fac !

 La première séance fut une anamnèse qui a permis pour lui de me dire tout le négatif qu’il pensait et ressentait lors des oraux et pour moi de lui faire prendre conscience de toutes les capacités et les ressources qu’il avait déjà en lui ! La relaxation (la sophronisation de base) qui a conclu notre première rencontre lui accrocha définitivement un sourire et nous convenons de nous revoir la semaine prochaine.

 La préparation mentale pour passer sereinement un examen, un entretien, une prise de parole en public se base principalement sur des futurisations, c’est à dire se projeter mentalement après, avant et pendant l’événement redouté, qui se passe de la meilleure façon qu’il soit.

Un outil particulièrement efficace pour les étudiant est le signe signal, une sorte d’auto ancrage. Je m’explique : en état de relaxation, Monsieur C a revécu’ un souvenir dans lequel il possédait toutes les ressources qu’il souhaitait avoir pour son concours, principalement du calme et de la confiance. Lorsqu’il était en connexion avec ces capacités et les émotions positives liées, je lui propose de joindre trois doigts de sa main gauche. Ce geste kinesthésique aura comme effet, a chaque fois qu’il sera reproduit, de recréer quasiment instantanément cet état interne : il peut désormais à volonté vivre du calme et de la confiance !  Plutôt pratique non ?

 Nous avons alors commencé à programmer son cerveau pour le concours et la première futurisation se passa le lendemain lors d’une conversation avec sa chérie au cours de laquelle il lui expliquait combien il était fier et content que ça se soit si bien passé. Il lui raconte comment il se sentait, calme et serein et qu’il était étonné de n’avoir butté sur aucun mot.

 Les séances suivantes furent consacrées à se voir mentalement le jour J en pleine possession des ressources nécessaires pour cette journée. Monsieur C se projette de façon la plus détaillée possible et en s’efforçant toujours de prendre conscience de ses émotions positives, de ses pensées ou de son attitude.

 J’ai reçu un petit mail de Monsieur C qui me disait avoir remporté un prix lors de ce concours et surtout s’être senti serein, confiant dans ses connaissances juridiques et avoir quand même utilisé le signe signal deux ou trois fois !

 Vous avez peut être remarqué que je ne parle jamais de la réussite du concours, je ne lui ai pas demandé de s’imaginer remporter le premier prix ou de se susciter une standing ovation après sa plaidoirie ! Non, le secret pour une futurisation réussie et de projeter les ressources positives et non pas des conditions qui restent aléatoires. Si monsieur C s’imagine passer devant un jury de 3 personnes et qu’en réalité ils sont 8, il pourrait se mettre à stresser. Idem si il imagine la salle de concours et que finalement il se déroule dans le gymnase !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *