La sophrologie pour qui ?

 La sophrologie, est-ce pour moi ? Oui, un grand oui ! Sans même me connaître allez-vous penser? Mais quel culot ! Et pourtant, ce n’est pas d’une grande audace au vu de tous les bénéfices et domaines d’applications de cette méthode.

Vous avez mal au dos ? Des douleurs ? la Sophrologie permet d’atténuer les sensations négatives du corps…. et même les contractions du plus beau jour de votre vie !

Vous êtes stressé au travail ? Vous êtes angoissé ? Vous pourrez apprendre à gérer vos émotions, en vous détendant en quelques minutes, ce qui vous permettra une réaction plus adaptée, plus sereine et certainement plus juste . La sophrologie soulage les crises d’angoisse et apporte une aide précieuse en cas de spasmophilie, de crise d’asthme ou de trac.

Vous êtes phobique ? Il existe des outils efficaces et extrêmement rapides qui vous amèneront à ne plus comprendre ce qui vous terrifiait tant !

Vous manquez de confiance ? D’estime de vous même ? Vous allez pouvoir renforcer vos qualités, apprivoiser vos ressources et dynamiser votre potentiel, quelquefois insoupçonné et pourtant à porté de main… ou d’esprit !

Les insomniaques trouveront également des séances adaptées qui permettront d’abord de supprimer cette angoisse à l’idée de ne pas s’endormir ou de se réveiller dans la nuit … pour ensuite parvenir à se laisser bercer durablement par Morphée.

La sophrologie apporte un soulagement important aux personnes souffrant de cancer ou en période de rémission. Les visualisations, notamment, ont de nombreuses fois prouvé leur utilité pour renforcer le système immunitaire. “Là où la pensée va, l’énergie va”.

Intéressez vous aussi à la sophrologie si vous souffrez de troubles alimentaires, tels que la boulimie ou l’anorexie. Grâce à une meilleure relation entre son corps et son esprit, la personne sera amenée à mieux gérer son comportement alimentaire, ses pulsions … ou ses répulsions !

Quant à nos chers bambins, la sophrologie devrait leur être enseignée à l’école ! Ce sera l’un de mes combats ! Cette méthode leur apprendra à se canaliser, à s’exprimer, à mieux se concentrer et surtout à prendre confiance en leur capacités de dire, faire et penser.

L’épanouissement de votre enfant sera décuplé et c’est précisément dans ce but que la «sophrologie ludique» a été inventée ! Les instituteurs m’en voudront certainement mais il faut révéler un secret à nos enfants : le bâillement n’est pas du tout un signe d’ennui mais au contraire, un signe que le corps reprend du souffle et de l’énergie pour continuer à écouter la leçon !

Alors … convaincu ? Et si vous ne l’êtes toujours pas, sachez que la sophrologie permet tout simplement de rester en bonne santé et de garder l’esprit ouvert…

   « J’ai décidé d’être heureux,

car c’est bon pour la santé. »  

– Voltaire –

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *