Évacuons le négatif

Voici un texte pour vous permettre d’évacuer le négatif en quelques minutes. Tensions physiques ou pensées parasites n’y résisteront pas et vous pourrez reprendre vos activité en toute sérénité! Cet exercice est l’un des premiers que je propose en sophrologie, il se nomme le « sophro déplacement du négatif« .

Particulièrement intéressant pour les personnes stressées, angoissées ou irritables … l’idéal est de s’enregistrer pour écouter ensuite la séance ou bien de mémoriser le principe : nous prenons conscience d’une partie du corps, nous la mettons sous tension douce et, après avoir relâché, nous évacuons le négatif soit en soufflant l’air soit en les dirigeant mentalement vers nos pieds, vers le sol.

Les pointillés sont des temps de pause que vous adaptez selon votre besoin. En sophrologie, vous apprenez à faire ce qui est bon et juste pour vous, en toute autonomie. Prenez du plaisir à vous faire des petites pauses sophro au quotidien!

Je vous souhaite une très belle séance.

     Je décide de prendre quelques minutes, maintenant. Je m’arrête et je souffle l’air par la bouche … Une seconde fois, je souffle l’air.

     Je porte mon attention sur mon visage … J’inspire, j’étire lentement mon menton vers le ciel … Je retiens mon souffle et je fais une belle grimace : je contracte mon visage, mon cou, je tire mes lèvres et j’expire ! A chaque expiration, j’imagine que j’évacue par la bouche le négatif, mes idées noires, mes contrariétés … j’expire et j’éloigne de moi mes soucis, mes déceptions, mes frustrations.

      Je reprends une respiration normale … Je porte alors mon attention sur mes épaules, mes bras, ma poitrine ,mon ventre et mon dos … J’inspire, je place mes paumes de mains sur mes lombaires … Je suspends mon souffle et je tire mes coudes à l’arrière, comme pour les faire se toucher, je contracte toute cette partie de mon corps… et quand c’est bon pour moi, je souffle l’air et replace mes bras le long de mon corps … A chaque expiration, j’imagine que j’éloigne de moi toutes les tensions de cette région de mon corps … Je souffle l’air qui emporte avec lui mes douleurs, mes gènes respiratoires, tout ce qui me dérange.

      Je laisse revenir une respiration normale … Je prends conscience de mon bassin, de mes jambes, jusqu’au bout des orteils … J’inspire … poumons pleins je contracte mon bassin, serre mon périnée, mes fessiers, je tends mes jambes, mes pieds, je tends toute cette région de mon corps … et quand je le souhaite je souffle l’air et je reprends ma position … A chaque expiration, j’évacue le négatif, les tensions, les douleurs … A chaque fois que je souffle l’air, tout ce que je n’aime pas s’en va au loin.

      Une respiration normale se réinstalle … Je prends maintenant conscience de tout mon corps. De ma tête jusqu’à mes pieds. J’inspire … En retenant mon souffle je contracte tout mon corps, le plus fort possible … Je grimace, contracte mes épaules, mon ventre, mes fesses, mes jambes, je tiens la tensions … et je relâche tout en soufflant l’air … Sur les expirations suivantes, j’éloigne tout le négatif qui peut rester … Toutes les tensions, les douleurs, les soucis, les émotions inconfortables s’évacuent à chaque fois que l’air sort de ma bouche.

      Je respire à nouveau calmement, sereinement … Qu’est ce que je ressens, ici et maintenant dans tout mon corps ? Peut être un peu plus de bien être. Peut être un peu plus de détente, de légèreté ? Je prends conscience de tout le positif que m’a procuré cette pause dans ma journée … J’esquisse intérieurement un sourire … Je prends le temps de bien m’étirer, de bouger et quand j’estime que c’est le moment, je porte un regard neuf et positif sur ce qui m’entoure et je peux reprendre mes activités.

 « Le bonheur c’est de reconnaître que le négatif existe,

mais de décider de ne pas lui ouvrir la porte. »

– Lila-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *